Finitions autour du sanctuaire de la basilique Mary Matha de Nalgonda

Après l’inauguration de la basilique le 7 décembre 2021, date coïncidant avec la fête de la Vierge Marie, les travaux se sont poursuivis.

L’évêque Joji Govindu nous fait l’honneur de partager quelques photographies des travaux récemment réalisés autour du sanctuaire de la basilique.

Quelle magnifique réalisation ! Pour mémoire, le projet de construction de la basilique a débuté en 2003 et la fondation Monseigneur Joseph-Chevalier a contribué notablement au projet sur quasiment 15 ans.


Dom Derrien

Références :

Changement de plans pour la pisciculture de Bafang, au Cameroun

Nous apprenons avec tristesse que des changements ont dû être apportés au projet de production piscicole de Bafang, au Cameroun, à la suite d’une série de vols perpétrés dans les quatre bassins situés dans la ville. Les vols de poissons étaient d’abord modestes et discrets, puis finalement massifs et en plein jour ! Il devenait urgent de réagir. Le père Gabriel Motsebo rapporte que les deux tiers de deux étangs de poissons presque à maturité, soit environ 1300 sur 2000 poissons, ont été volés.

Cependant, l’équipe ne s’est pas découragée et a entrepris d’acheter et d’opérer des bacs hors sol, d’un volume de trois mètres cubes et d’une capacité d’environ 300 poissons chacun.

Les pertes financières sont non négligeables :

  • Diminution des deux tiers des revenus potentiels à court terme.
  • Achat rapide de quatre bassins de trois mètres cubes.
  • Achat d’une pompe pour amener l’eau des étangs vers les bassins.
  • Emploi de main-d’œuvre pour repêcher les poissons restants et les amener dans les nouveaux bacs.

N’hésitez pas à soutenir les efforts de sauvetage du projet en contribuant avec un don sur la plateforme Paypal ou par chèque.

Mise-à-jour du 22 février 2022 :

Le père Gabriel Motsebo vient de nous transmettre une vidéo de l’installation de trois bassins dans un enclos réservé.


Dom Derrien

+

Projet de réfection de toitures dans une école du Kongo-Central, en République démocratique du Congo

Au début du mois de novembre 2021, le prêtre Auguste Nyitu Ngoma a lancé un cri du coeur à ses amis de longue date, Pierre Aubin et Aline Laliberté. Lors de son passage à son village natal Kai Khole, dans le secteur de Kakongo de la province du Kongo-Central (anciennement appelée Bas-Congo) en République démocratique du Congo, il avait constaté que l’école primaire avait grand besoin de rénovations.

Province du Kongo-Central, en République démocratique du Congo

L’école compte 10 salles de classes dans le village. Elle a aussi établi des antennes dans des villages éloignés afin de rendre l’éducation accessible aux plus jeunes qui ne sont pas en âge de marcher de longues distances deux fois par jour. En tout, ce sont quelque 600 élèves que l’école prend en charge. 

Les photographies ci-dessous présentent l’état de délabrement des locaux. Quand il pleut, le personnel enseignant doit annuler les cours.

Pierre et Aline ont pu proposer un financement en deux parties : un premier versement de 5000 dollars canadiens début novembre 2021, suivi d’un autre de 4000 dollars canadiens en février 2022, pour un total avoisinant les 8000 dollars américains nécessaires aux travaux de rénovation.

Ce montant va être alloué à la réfection des pièces de charpente défectueuses, au remplacement des tôles (presque toutes sont percées par la rouille), et au calfeutrage de la toiture pour en assurer l’étanchéité les jours de pluie.

L’école aurait aussi grand besoin de pourvoir les élèves et le personnel enseignant de pupitres en bon état. Pour ce faire, Auguste entend faire appel à des artisans locaux.

N’hésitez pas à soutenir l’action de Pierre et Aline en contribuant au projet avec un don sur la plateforme Paypal ou par chèque.


Dom Derrien

Références :

Soutien de prêtres en Ouganda

En octobre 2021, la Fondation Mgr Joseph-Chevalier a participé au financement de deux diocèses en Ouganda en échange de célébrations de messe. En Ouganda, comme dans plusieurs pays en développement, les officiants de l’église ne sont pas pris en charge financièrement par les diocèses. Souvent, ils vivent de leur revenu d’enseignant, de leurs jardins communautaires et de dons.

Les diocèses de Nebbi et de Lira ont été pris en charge sur place par Madame Louise Touchette et l’évêque Sanctus. Le projet a démarré à Nebbi et s’est étendu à Lira quand l’évêque y a été transféré. Le diocèse de Nebbi est situé au nord-ouest de l’Ouganda et celui de Lira est plus central.

Le financement total s’élève à un total de 2750 dollars américains pour 2021. Cela a permis la célébration de 275 messes pour les âmes du purgatoire.

Un grand merci à Louise Touchette pour son implication en Ouganda en vue de soutenir les prêtres des diocèses de Nebbi et de Lira.


Dom Derrien

Soutien d’une école maternelle à Kananga, en République démocratique du Congo

Au début du mois de septembre, Pierre Aubin, fondateur et président de la fondation, a été mis en contact avec la révérende sœur Marie Nicole Kaya Nsonyi, qui dirige une école maternelle du complexe scolaire Maria Filipina à Kananga, en République démocratique du Congo. Elle fait partie de la congrégation des Servantes des pauvres.

Deux classes de l’école maternelle avaient besoin de travaux pour être plus fonctionnelles et plus sûres. Il fallait notamment boucher les trous et appliquer un enduit sur les murs, et couler une dalle sur le sol en terre battue.

Denise Poitras Lajoie, qui a déjà soutenu plusieurs projets de la fondation, a répondu à l’appel de la sœur Kaya Nsonyi et rapidement, 1500 $ ont été transférés. Ainsi, les travaux de crépissage ont pu commencer dès le 14 septembre avec comme objectif d’achever les travaux avant le 20 septembre, date de la rentrée scolaire.

Champ d’actionConstruction
Montant accordé1 500 $
BénéficiaireÉcole maternelle du diocèse de Kananga
en République démocratique du Congo
Partenaire canadienneDenise Poitras Lajoie
Partenaire localeSœur Marie Nicole Kaya Nsonyi
Table 2: Récapitulatif du financement des travaux dans les deux classes de l’école maternelle

Mise-à-jour du 22 septembre 2021 :

Encouragée par la réaction rapide de Pierre, la sœur Kaya Nsonyi lui a transmis un second appel à l’aide, cette fois pour aider à équiper en habits et chaussures une centaine d’enfants de familles démunies.

C’est grâce à une rencontre fortuite le 19 septembre, à la sortie de la messe sur le parvis de la cathédrale Saint-Joseph de Gatineau, que Pierre a relaté cette demande à la docteure Fernande Grondin, une connaissance de longue date, et elle lui a spontanément offert de financer ce second projet !

Champ d’actionSoutien d’élèves
Montant accordé2 000 $
BénéficiaireÉcole maternelle du diocèse de Kananga
en République démocratique du Congo
Partenaires canadiensDre Fernande Grondin
Partenaires canadiensSœur Marie Nicole Kaya Nsonyi
Table 2: Récapitulatif du financement des habits et chaussures pour les enfants de familles démunies

Sœur Kaya Nsonyi connaît le révérend Tambwe Musangelu, fondateur et directeur de l’organisation Diku Dilenga. L’an dernier, sous l’impulsion de Louis Lamontagne, au Canada, la Fondation Mgr Joseph-Chevalier a contribué au financement d’un champ de maïs dans un village au sud de la ville de Kananga.


Dom Derrien

Références :