Visite de Micheline Guernon sur le site au centre agropastoral de Mokpokpo

Madame Micheline Guernon s’est rendue au Togo et au Bénin au mois de septembre. Micheline était accompagnée de sa fille et toutes deux ont rendu visite au centre agropastoral de Mokpokpo, au sud de Kpalimé, au Togo.

À leur grande surprise, elles sont arrivées au moment de la remise de diplôme de cinq étudiants qui ont fait leur stage de fin d’études dans le centre. Les nouveaux diplômés ont étudié en élevage et agriculture et ont pu ainsi mettre en applicatioin leur apprentissage théorique.

La réputation du centre s’en trouvé renforcée, car en plus de fournir un soutien alimentaire aux gens du comté et des comtés avoisinants, il aide maintenant à former la relève. Le chef du village, le directeur de l’école et les professeurs sont très fiers de cette collaboration.

Prochain objectif : construire une salle de classe pour offrir un meilleur environement aux étudiants qui feront partie des prochaines cohortes.

Si le centre continue sa mission autour de l’élevage aviaire, il s’est agrandi d’une basse-cour. En ce moment, il reste le principal centre auprès duquel les habitants de la région peuvent s’approvisionner en produits frais (comparativement à l’accès aux produits transformés en provenance du Ghana voisin).

Prochain objectif: acquisition d’une couveuse pour la production de poussins.

Tant pour la construction du nouveau bâtiment que pour l’achat de la couveuse, Micheline est à la recherche de donateurs, alors n’hésitez pas à visiter notre page pour voir comment contribuer avec un chèque et la voie postale, ou directement par voie électronique avec le service PayPal (une simple carte de crédit suffit). S’il vous plaît, n’omettez pas de préciser le nom du projet « Mokpokpo ».


Dom Derrien

La vie trépidante d’un attaché commerciale, ou les mémoires de Pierre Aubin

Au début de 2022, Pierre, fondateur de la Fondation Mgr Joseph-Chevalier, a entrepris de relater les péripéties qu’il a vécues au cours de sa vie professionnelle en tant qu’attaché commerciale pour le Canada.

Son récit débute dans les années soixante et partage des nouvelles sur ses proches et ses amis jusque ces dernières années.

Le livre est composé de 37 chapitres, la plupart orientés vers le Moyen-Orient où Pierre a passé une grande part de sa carrière diplomatique. Il y a aussi des chapitres dédies à ses proches, d’abord son épouse Aline Laliberté, et ses enfants Natalie, Frédéric, François, Jérôme et Simon.

Vous pouvez recevoir une copie du livre de Pierre en soutenant la Fondation avec un don d’au moins 20 $. Bien entendu, nous vous invitons à être généreux pour soutenir nos différents projets.


Dom Derrien

Les bâtiments de l’école de Kai-Khole sont dorénavant couverts

Pierre et Aline viennent de recevoir des nouvelles du prêtre Auguste Nyitu Ngoma qui confirme que les travaux de couvertures des quatre bâtiments de l’école de Kai-Khole.

Cela a été un grande source de stress pour le père Auguste car les travaux ont pris plus de temps que prévu et ont coûté plus cher que prévu. Maintenant la satisfaction d’avoir accomplie le besoin premier du projet est là.

Il reste cependant à équiper les classes de pupitres pour les enfants et d’un bureau pour les professeurs. Pour soutenir ce projet, vous pouvez nous envoyer un chèque par voie postale ou faire un don électronique via le service PayPal—une simple carte de crédit suffit. Pierre vous enverra un reçu pour fin d’impôt à la réception de votre don.


Dom Derrien

Succès des études de Thamara

En juin 2021, Louise Iljevec nous a présenté Thamara, étudiante en soins infirmiers, qui avait dû réorienter ses études vers une formation moins dispendieuse après la perte du soutien financier prodigué par un cousin.

Louise et ses amis ont soutenu Thamara en couvrant ses frais de scolarité à la hauteur de 4.000 dollars canadiens sur deux ans. Thamara a conclu sa scolarité avec succès et ai maintenant titulaire d’un diplôme de l’institut B.I.W.I.


Dom Derrien

Références :

Gros travaux de construction à Kai-Khole, en République démocratique du Congo

Au début de l’année, nous avons partagé les informations sur l’implication de Pierre et Aline dans le projet de refection de la toiture des classes de l’école primaire de Koa Kole, dans le secteur de Kakongo de la province du Kongo-Central, en République démocratique du Congo.

À la fin de juillet, Pierre a reçu des nouvelles comme quoi les bâtiments étaient en trop mauvais état pour même supporter une nouvelle charpente, et que plusieurs classes ont été mises à terre pour pour permettre une reconstruction totale.

Voici une vidéo et quelques photographies du chantier qui illustrent bien l’étendue des travaux.


Pour mémoire, Pierre et Aline se sont engagés à soutenir le projet personnellement à la hauteur de 8.000 dollars canadiens, versés en deux paiements, en novembre 2021 et février 2022.

Pour soutenir l’agrandissement des travaux, Pierre et Aline prévoit un troisième transfert pour un autre 4.000 dollars canadiens. N’hésitez pas à contribuer vous même au projet en choisissant « Kai-Khole » dans la liste des projets sur le site de PayPal.


Dom Derrien

Références :