Archives par étiquette : HaÏti

Nouveau projet : aidons Tamara, étudiante en Haïti

La Fondation Mgr Joseph-Chevalier est fière de vous présenter un nouveau projet d’aide dont nous devons l’initiative à madame Louise Iljevec et qui vise à soutenir financièrement une étudiante en Haïti.

Je vous écris au nom de Tamara, une jeune femme de 29 ans qui habite à Port-au-Prince en Haïti.

Tamara rêvait de devenir infirmière afin de pouvoir aider les gens et assurer son indépendance financière. En 2018, elle s’inscrit à la faculté des sciences infirmières à Port-au-Prince, où elle complète sa première année de formation avec succès. Malheureusement, l’année suivante, après une semaine de classe, elle apprend que son cousin, qui devait contribuer au financement de ses études, n’est plus en mesure de le faire. Elle doit donc quitter la faculté et abandonner sa formation, qui devait durer quatre ans. Elle est découragée !

Sans l’aide indispensable de son cousin, Tamara n’a plus les moyens de poursuivre ses études dans son pays, les sources de financement publics et privés y étant pratiquement inexistantes. Haïti est caractérisé par la pauvreté de masse. En 2000, le pays était classé au 150 e rang sur 174 selon l’indice de développement humain du Programme des Nations unies pour le développement. Plus de 80 % de sa population vit sous le seuil de pauvreté. Le taux de scolarisation se situe à environ 60 %, alors que le niveau d’achèvement d’un enseignement post-secondaire est marginal.

À l’été 2020, quand l’abbé Jean Roland Joseph, curé in solidum des paroisses St-Alexandre et St-Matthieu à Gatineau (Canada), m’a parlé de la situation de cette jeune femme, je ne cessais de penser à son triste sort, et à combien je voulais lui venir en aide.

J’ai alors sollicité des gens pour l’aider à financer des études moins dispendieuses. Tamara a choisi une formation en secrétariat qui s’échelonne sur deux ans. Lorsqu’elle a débuté son premier cours à l’automne 2020, elle a pleuré de joie. Durant la première semaine, elle a vu des étudiantes abandonner, faute d’argent. Elle est donc très reconnaissante pour l’aide reçue, et elle sait que Dieu est à l’œuvre.

Tamara achève sa première année avec succès. Les frais pour 2020-2021 étaient de 2 350 dollars canadiens pour les cours, livres, habits, souliers et sac d’école. Les frais pour 2021-2022 augmenteront certainement – et plus si la monnaie haïtienne (gourde) chute. Nous serons en mesure de connaître le nouveau montant à l’automne 2021.

Nous avons en réserve 950 $ recueillis auprès des personnes qui se sont engagées pour 2021-2022. Il nous manque un minimum de 1 400 $ pour l’année 2021-2022.

Nous vous serions très reconnaissants pour tout don reçu, peu importe le montant, afin d’aider Tamara à compléter sa deuxième et dernière année d’études, laquelle lui permettra de se trouver du travail.

L’abbé Jean Roland connaît très bien cette jeune femme, qu’il décrit comme sérieuse, studieuse et très motivée. Il se porte garant de Tamara et s’engage à nous informer des nouveaux développements. Les frais d’inscription de Tamara seront payés directement à l’école par l’entremise de l’abbé Jean Roland. N’hésitez pas à le contacter à l’adresse tisoustaptap@yahoo.fr pour toute information additionnelle.

Donner, c’est aimer… Ensemble, aimons Tamara !

Merci du fond du cœur.

Lettre d’introduction du projet par Louise Iljevec

Avancement du poulailler à Croix-des-Bouquets, en Haïti

Contexte

Au début du mois de mars, monsieur Grégoire Ruel nous a fait part de son implication dans le projet de construction d’un poulailler, dans la commune de Croix-des-Bouquets, en Haïti, pour soutenir la communauté des Ermites regroupés dans la Société des Ermites des Sources et de la Réconciliation.

La communauté des Ermites compte 30 religieux et 12 religieuses. Les moines et les moniales dirigent deux écoles : l’Institution du Val des Écoliers et l’École Fondamentale Immaculée Conception comptant environ 300 écoliers issus de familles défavorisées.

La communauté vise à devenir un monastère ferme-école dont les élevages et le jardin assurent l’autonomie alimentaire de la communauté elle-même et de la cantine scolaire.

Les travaux en cours

Le 2 mars 2021, la somme de 2 219 dollars américains a été transférée au Père Joseph Hilaire, responsable et modérateur principal de la communauté. Les travaux de la phase 1 du projet, soit la construction du poulailler, ont pu commencer. Une fois le terrain débroussaillé, le chantier a été ouvert au courant du mois de mars.

Malgré l’insécurité actuelle dans le pays, les travaux avancent bien. Les photographies ci-dessous, prises les 15, 18 et 25 avril 2021, en témoignent.

Soutenez le projet

Si des dons ont déjà été reçus pour démarrer les travaux, le projet a besoin de votre soutien pour avancer et être finalisé. Veuillez choisir l’option « Poulailler de la SESR en Haïti ». Merci de votre générosité.

Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à communiquer avec Grégoire Ruel par courriel à l’adresse : gregoire_ruel@sympatico.ca.


Dom Derrien

Références:

Projet de poulailler à Croix-des-Bouquets, en Haïti

Monsieur Grégoire Ruel nous informe d’une nouvelle initiative en Haïti en collaboration avec la Société des Ermites des Sources et de la Réconciliation (SESR) :

  • La construction d’un poulailler et l’achat d’équipement ;
  • L’achat des poules, de la nourriture, des vitamines et des antibiotiques pour un an.

La communauté des Ermites des Sources et de la Réconciliation

La communauté des Ermites a été fondée en 2007 dans la commune de Croix-des-Bouquets, à 12 km au nord-est de Port-au-Prince. Elle est composée de 30 religieux et 12 religieuses. Le Père Joseph Hilaire en est le responsable et le modérateur principal.

Arrondissement de Croix-des-Bouquets, Haïti—voir la carte complète

Les moines et les moniales dirigent deux écoles : l’Institution du Val des Écoliers et l’École Fondamentale Immaculée Conception comptant environ 300 écoliers de familles défavorisées. Six jours par semaine, on les instruit, on les initie aux techniques de l’agri-élevage et on leur fournit un repas.

Depuis les débuts de la communauté, monsieur Maurice Poitras, de Gatineau, son épouse Denise et quelques personnes de leur entourage apportent leur soutien de diverses façons, notamment en passant par la Fondation Mgr Joseph-Chevalier, sous forme de bourses d’étude, d’intentions de messes, d’envoi de livres, de semences, de vêtements, d’objets et d’habits liturgiques, de stations de chemin de croix, etc.

Un poulailler pour soutenir la communauté et la cantine scolaire

Le poulailler va accueillir une centaine de poules pondeuses qui fourniront des oeufs pour la communauté et la cantine scolaire.

D’autres projets s’ajouteront plus tard à cette initiative, par exemple l’élevage de poulets de chair et de lapins, et la mise en place d’un jardin horticole (légumes, arbres fruitiers, fleurs).

La vision de la communauté est de devenir un monastère ferme-école dont les élevages et le jardin assureront l’autonomie alimentaire de la communauté elle-même et de la cantine scolaire.

Champ d’actionSécurité alimentaire
Montant planifié8 690 dollars canadiens
– 2 930 $ pour la construction du poulailler et l’achat d’équipement
– 5 760 $ pour l’achat des poules, de la nourriture, des vitamines et
des antibiotiques pour un an
ÉchéancierDu printemps à l’automne 2021
BénéficiairesCommunauté des Ermites des Sources et de la Réconciliation
Partenaire CanadienVéronique et Grégoire Ruel
Partenaire localPère Joseph Hilaire
Table 1: Récapitulatif du financement du poulailler pour un an

La main d’œuvre est fournie par la communauté. Monsieur Walker Blain, consultant bénévole, accompagnera les moinillons apprentis tout au long du projet.

Appel aux dons

Si des dons ont déjà été reçus pour démarrer les travaux, le projet a besoin de votre soutien pour avancer et être finalisé. Veillez à choisir l’option « Poulailler de la SESR en Haïti ». Merci de votre générosité.

Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à communiquer avec Grégoire Ruel par courriel à l’adresse : gregoire_ruel@sympatico.ca.


Dom Derrien

Références:

Soutien d’écoles à Port-au-Prince, en Haïti

Maud Bernadotte, présidente de l’AASJCC, vient de nous transmettre des nouvelles sur l’utilisation des fonds que l’association a envoyé à la congrégation des Sœurs de Saint-Joseph-de-Cluny en Haïti pour leur différentes œuvres.

Les fonds ont été transmis via la Fondation Mgr Joseph-Chevalier à l’orphelinat de La Madeleine de Port-au-Prince. Ils ont permis d’acheter des camions-citernes. L’approvisionnement journalier en eau potable (elle est filtrées sur place) est maintenant assuré.

Les dons ont également permis d’acheter du matériel scolaire pour plusieurs élèves.

Les dons alloués à l’école du soir de Port-au-Prince, elle aussi opérée par les sœurs de Saint-Joseph-de-Cluny, permettront d’aider la cantine de l’école à nourrir chaque jour de classe 49 élèves, 5 enseignants (monitrices ou aides pour la lecture) et 3 membres du personnel, en couvrant notamment les frais de cuisine, de transport et de vaisselle.

Maud Bernadotte, AASJCC

N’hésitez pas à faire un don pour soutenir le travail des sœurs de la Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph-de-Cluny, en Haïti, pour de l’achat de matériel pédagogique et de fournitures scolaires et pour soutenir les cantines.

Nous émettons un reçu fiscal pour tout don de plus de 10 $. 

Vous pouvez aussi parrainer un enfant pour une année scolaire. Veuillez consulter ce formulaire pour plus de renseignements.


Dom Derrien

Références :

Ouverture de 4 nouvelles salles de classe à l’école Notre-Dame de Vie Nouvelle à Fort-Liberté, en Haïti

Grégoire Ruel vient de nous transmettre une série de photographies montrant que les 4 nouvelles salles de classes construites au second étage de l‘école Notre-Dame de Vie Nouvelle accueillent maintenant les élèves.

Pour mémoire, Grégoire Ruel est le responsable de ce projet pour la Fondation Mgr Joseph-Chevalier, et son action s’est traduite par un transfert de 13 500 $ en octobre 2020.

N’hésitez pas à faire un don pour soutenir le travail des sœurs de la Congrégation des Petites Sœurs de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus pour de l’achat de matériel pédagogique et de fournitures scolaires.

Nous émettons un reçu fiscal pour tout don de plus de 10 $. 


Dom Derrien

Références :