Archives par étiquette : poulailler

La nouvelle couveuse au centre agropastoral de Mokpokpo

En septembre dernier, Mme Micheline Guernon et sa fille se sont rendues au centre agropastoral de Mokpokpo, au sud de Kpalimé, au Togo. À son retour, Micheline a partagé son appel pour le financement d’une couveuse. Une de ses relations a répondu présente et s’est offert de financer l’entièreté de l’équipement.

La couveuse est maintenant en action au centre comme le témoignent les photographies ci-dessous. Dans la couveuse, les gros œufs sont ceux de dindons, et les petits de poules Goliath.

M. Abel Akpla a déjà mis une centaine d’œufs en production, et les œufs de poules Goliath viennent des animaux qu’il a déjà dans son élevage. La poule Goliath est originaire du Bénin et s’est répandue partout en Afrique grâce à ses qualités :

  • C’est une race rustique, bien moins fragile que celle des poules importées, donc elle nécessite moins de suppléments vétérinaires.
  • Les poules accèptent une aliment très variées (dont des déchets de table, par exemple).
  • Les poules grossissent vite (jusque 5 kg pour les femelles, jusque 9 kg pour les mâles).

Mise-à-jour du 3 février 2023: La couveuse fonctionne à merveille et les premiers poussins sont bien vaillants !


Dom Derrien

Références:

Visite de Micheline Guernon sur le site au centre agropastoral de Mokpokpo

Madame Micheline Guernon s’est rendue au Togo et au Bénin au mois de septembre. Micheline était accompagnée de sa fille et toutes deux ont rendu visite au centre agropastoral de Mokpokpo, au sud de Kpalimé, au Togo.

À leur grande surprise, elles sont arrivées au moment de la remise de diplôme de cinq étudiants qui ont fait leur stage de fin d’études dans le centre. Les nouveaux diplômés ont étudié en élevage et agriculture et ont pu ainsi mettre en applicatioin leur apprentissage théorique.

La réputation du centre s’en trouvé renforcée, car en plus de fournir un soutien alimentaire aux gens du comté et des comtés avoisinants, il aide maintenant à former la relève. Le chef du village, le directeur de l’école et les professeurs sont très fiers de cette collaboration.

Prochain objectif : construire une salle de classe pour offrir un meilleur environement aux étudiants qui feront partie des prochaines cohortes.

Si le centre continue sa mission autour de l’élevage aviaire, il s’est agrandi d’une basse-cour. En ce moment, il reste le principal centre auprès duquel les habitants de la région peuvent s’approvisionner en produits frais (comparativement à l’accès aux produits transformés en provenance du Ghana voisin).

Prochain objectif: acquisition d’une couveuse pour la production de poussins.

Tant pour la construction du nouveau bâtiment que pour l’achat de la couveuse, Micheline est à la recherche de donateurs, alors n’hésitez pas à visiter notre page pour voir comment contribuer avec un chèque et la voie postale, ou directement par voie électronique avec le service PayPal (une simple carte de crédit suffit). S’il vous plaît, n’omettez pas de préciser le nom du projet « Mokpokpo ».


Dom Derrien

Préparation du poulailler à l’arrivée des poussins à Croix-des-Bouquets, en Haïti

Le projet a démarré en mars 2021 sous l’impulsion de M. Grégoire Ruel pour la communauté des Ermites des Sources et de la Réconciliation, dans le secteur de Croix-des-Bouquets, à l’est de Port-au-Prince, en Haïti. Cependant, les troubles politiques qu’a traversé le pays avaient mis en pause le projet.

Grégoire partage ci-dessous des photographies et des vidéos depuis la reprise des travaux et nous informe que :

  • En plus du bâtiment grillagé en béton et en taule, il y a un second poulailler en métal, conçu pour recevoir les poules sur trois étages.
  • Un transfert de fonds a été fait au mois de mai 2022 pour l’achat de 100 poules, de vitamines, d’antibiotiques et de nourriture pour 6 mois.
  • Un autre transfert de fonds sera fait au 6e mois de fonctionnement pour l’achat de nourriture pour les 6 mois suivants.


Dom Derrien

Références :

Réception de plus de 1000 poussins au centre agropastoral Mokpokpo

Au début du mois de septembre 2021, le nouveau poulailler du centre agropastoral Mokpokpo a reçu un lot de 1050 poussins.

Leur installation s’est faite la nuit dans un enclos réduit pour leur causer le moins de stress possible. Afin de les garder bien au chaud, on leur a installé des pots remplis de braises. Pendant quelques jours, les membres du centre se sont relayés en permanence pour garder la température de l’enclos des poussins constante et s’assurer de leur bien-être.

Micheline Guernon, responsable du projet auprès de la Fondation Mgr Joseph-Chevalier, nous rappelle que le centre Mokpokpo a encore besoin d’un soutien financier pour le nouveau poulailler, au moins jusqu’à ce que les poules pondent, soit vers 5 à 6 mois d’existence. Aussi, n’hésitez pas à contribuer au projet avec un don fait sur la plateforme PayPal, par exemple. N’oubliez pas de choisir « Centre agropastoral Mokpokpo au Togo » au moment de votre paiement. Merci d’avance pour votre générosité.


Dom Derrien

Avancement du poulailler à Croix-des-Bouquets, en Haïti

Contexte

Au début du mois de mars, monsieur Grégoire Ruel nous a fait part de son implication dans le projet de construction d’un poulailler, dans la commune de Croix-des-Bouquets, en Haïti, pour soutenir la communauté des Ermites regroupés dans la Société des Ermites des Sources et de la Réconciliation.

La communauté des Ermites compte 30 religieux et 12 religieuses. Les moines et les moniales dirigent deux écoles : l’Institution du Val des Écoliers et l’École Fondamentale Immaculée Conception comptant environ 300 écoliers issus de familles défavorisées.

La communauté vise à devenir un monastère ferme-école dont les élevages et le jardin assurent l’autonomie alimentaire de la communauté elle-même et de la cantine scolaire.

Les travaux en cours

Le 2 mars 2021, la somme de 2 219 dollars américains a été transférée au Père Joseph Hilaire, responsable et modérateur principal de la communauté. Les travaux de la phase 1 du projet, soit la construction du poulailler, ont pu commencer. Une fois le terrain débroussaillé, le chantier a été ouvert au courant du mois de mars.

Malgré l’insécurité actuelle dans le pays, les travaux avancent bien. Les photographies ci-dessous, prises les 15, 18 et 25 avril 2021, en témoignent.

Soutenez le projet

Si des dons ont déjà été reçus pour démarrer les travaux, le projet a besoin de votre soutien pour avancer et être finalisé. Veuillez choisir l’option « Poulailler de la SESR en Haïti ». Merci de votre générosité.

Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à communiquer avec Grégoire Ruel par courriel à l’adresse : gregoire_ruel@sympatico.ca.


Dom Derrien

Références: