Changement de plans pour la pisciculture de Bafang, au Cameroun

Nous apprenons avec tristesse que des changements ont dû être apportés au projet de production piscicole de Bafang, au Cameroun, à la suite d’une série de vols perpétrés dans les quatre bassins situés dans la ville. Les vols de poissons étaient d’abord modestes et discrets, puis finalement massifs et en plein jour ! Il devenait urgent de réagir. Le père Gabriel Motsebo rapporte que les deux tiers de deux étangs de poissons presque à maturité, soit environ 1300 sur 2000 poissons, ont été volés.

Cependant, l’équipe ne s’est pas découragée et a entrepris d’acheter et d’opérer des bacs hors sol, d’un volume de trois mètres cubes et d’une capacité d’environ 300 poissons chacun.

Les pertes financières sont non négligeables :

  • Diminution des deux tiers des revenus potentiels à court terme.
  • Achat rapide de quatre bassins de trois mètres cubes.
  • Achat d’une pompe pour amener l’eau des étangs vers les bassins.
  • Emploi de main-d’œuvre pour repêcher les poissons restants et les amener dans les nouveaux bacs.

N’hésitez pas à soutenir les efforts de sauvetage du projet en contribuant avec un don sur la plateforme Paypal ou par chèque.


Dom Derrien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.